Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 07:58

 

Sur la route pour Hallstatt, nous faisons un détour par le lac de Gosau ( Alt. 933m)qui, dans un cadre montagnard mouvementé, offre un spectacle de toute beauté, avec ses eaux sombres


Le paysage culturel de Hallstatt-Dachstein / Salzkammergut est inscrit depuis 1997 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce site s’avère être une petite merveille.
L'activité humaine dans ce paysage naturel a commencé, dès l'époque préhistorique avec l'exploitation des dépôts de sel au deuxième millénaire av. J.-C. Cette ressource a constitué la base de la prospérité de la région jusqu'au milieu du XXe siècle. On peut d’ailleurs observer cette prospérité dans l’architecture du village d’Hallstatt.

Le village d’Hallstatt est situé au bord d’un lac, et tellement près que certaines de ses habitations ont les pieds dans l’eau et sont montées sur pilotis. Le soir,  lorsque les touristes ont déserté les lieux, c’est un vrai bonheur de flâner dans les ruelles étroites ou de se relaxer en terrasse.

Le village, entre lac et montagne, (Jusqu'au siècle dernier on ne pouvait y accéder qu'en barque).

Les pieds dans l'eau


Même les bateaux ont leur propre garage


Construit à flan de montagne,


L'eau descend de la montagne,


L'église,


La chapelle,


Le village à la tombée de la nuit,


Mais le lendemain matin, la pluie est à nouveau là.
Ce petit oiseau se tient à l'abri sous les feuilles tellement ça tombe



Comme vous pouvez le constater, la météo y met vraiment de la mauvaise volonté. Sept jours de pluie sur 9, ç'en est trop. Nous décidons d'aller chercher le soleil plus au sud, c'est à dire en Italie. Nous prenons la direction de Venise.
Je vous y emmenerai donc d'ici quelques jours.

Bises et à +
Partager cet article
Repost0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 08:12
L'ouverture de la péche

La pose du ver ou de l'asticot


Le lancer


L'attente de la touche, pour ferrer


Partager cet article
Repost0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 07:22
Le voyage se poursuit par la visite de Salzbourg:

SALZBOURG, ville qui vit naître Mozart, est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Son centre ville est un chef d'œuvre d'art gothique
et baroque, et son festival de musique classique est l'un des plus prestigieux au monde.

La Forteresse de Hohensalzburg fut construite par le prince-archevêque Gebhard en 1077 sur la colline de Mönschberg et est la plus grande d'Europe.




Parmi les places on trouve la Residenzplatz avec sa fontaine monumentale, et comprenant la Résidence, le Chlocknenspiel (jouant trois fois par jour -6,11 et 18h) une mélodie changeant chaque mois, et l'église St Michel


Salzbourg est parfois surnommée "la ville aux 100 églises". Parmi les plus célèbres, on trouve le monastère bénédictin Saint Pierre (fondé en 696 par l'évêque de Worms St Rupert, patron de la ville). Il est bordé par le cimetière St Petersfriedhof, lui-même surplombé par des catacombes


Le cimetière St Petersfriedhof


Sur cette vue plongeante sur Salzbourg, on aperçoit la Salzach, rivère qui divise le centre ville en deux.


Voilà une vue de la très fameuse Getreidegasse, rue commercante dont les magasins sont reconnaissables grâce à leurs enseignes en fer forgé doré. On y trouve la maison où Mozart
a vécu depuis sa naissance jusqu'à ses 19 ans.


Rue très commercante, aux vitrines parfois surprenantes: ici, en plein mois de juillet, un magasin ne vendant que des boules de Noël !!! 


En dehors de la vieille ville, on peut admirer le palais et les jardins Mirabell. L'ensemble a été construit par le Prince-Archevèque Wolf Dietrich en l'honneur de sa maîtresse Salomé.
On y trouve aujourd'hui la mairie avec le célèbre escalier des mariages.

Ces magnifiques jardins forment un ensemble extrêmement harmonieux, avec leurs parterres abondamment fleuris,
leurs élégantes sculptures de la mythologie antique savamment réparties,
leur splendide roseraie,
les charmilles et les belvédères qui surplombent le jardin central, ainsi que le jardin des nains.
Dessinés en 1690 et aménagés à nouveau en 1730, ils forment aujourd'hui, sans conteste une des curiosités majeures de la ville.



Une rencontre impromptue lors de notre montée à la forteresse.


Bises et à plus

Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 07:54

St. Johann est une station de sports d'hiver
du Tyrol, située à 660 m d'altitude avec un point culminant à 2231m, et axée principalement sur le ski alpin où elle est considérée dans le milieu comme l'un des plus beaux plateaux proposés.

Comme un peu partout en Autriche, les maisons et fermes ont des proportions impressionnantes, et sont d'une propreté "nickel"


Elles sont décorées de splendides peintures




Mais, une fois de plus, le ciel n'est pas des plus clairs


Nous trouvons un joli petit coin pour la nuit, sur une petite route sans issue, et avec l'Inn en contre bas. Nuit calme et paisible, malgré la pluie!!!


Preuve de ce que j'avance concernant la météo: les escargots
(à la coquille de forme particulière) sont de sortie le lendemain matin


Bises et à plus pour une nouvelle journée.
Partager cet article
Repost0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 08:31

L'image que nous ne pourrions effacer de notre mémoire (ou de notre ordinateur).

Pour moi ce n'est pas une image, mais plein, plein plein d'images.
Alors rassurez vous je ne vais pas toutes vous les montrer, (il y en a des tonnes), mais juste quelques unes.

Il s'agit d'un lieu.
Mais quel lieu?

C'est où?

C'est LA

 

LIT ET MIXE.

Il s'agit d'un petit village des Landes, où, avec ma femme, les trois enfants, (le chien), beau frère, belle soeur, cousins et cousines, + quelques amis, nous sommes venus camper pendant près de 20 ans. Nous étions jusqu'à 17 à camper ensemble.

Sur l'aire naturelle (plus petit et plus intime qu'un camping) nous étions un campement à nous tout seul.
Je ne vous raconte pas les courses, les repas, les douches, les jeux, les parties de cartes, les discutions, et j'en oublies. 20 ans de
"vacances bonheur".

Mais Lit et Mixe, c'est surtout sa plage du "Cap de l'Homy", qui est pour nous la plus belle plage du monde.
Aucun sable n'est comparable à celui de Lit et Mixe.

Fin et doré comme nul part ailleurs


Sa plage qui s'étend sur des Km entre la mer et la dune


Avec ses coins pour solitaires,


Ses coins pour pécheurs,


ses vagues pour surfers,


Et ses couchers de soleil.


Un vrai petit paradis, je vous dis.
Et même si les aléas de la vie font que nous n'y allons plus qu'occasionnellement, c'est toujours avec autant d'excitation et de joie.

Bises et à +
Partager cet article
Repost0
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 07:39
Ensuite, nous prenons la direction de Salzbourg, mais en faisant avant celà, un petit détour par Kufstein
C'est la deuxième ville la plus importante du Tyrol.

Le principal monument de Kuftein est sa forteresse, datant duXIIIe siècle, qui se trouve sur une des cinq collines de la ville.
 On y trouve un musée et un orgue
très connu (le Heldenorgel ); il s’agit en effet, du plus grand orgue du monde.

Voilà la forteresse






Un bel oriel en bois sculpté


Une des rues touristiques de Kufstein,
un peu sombre à cause de la météo encore une fois


Sur la place, trône une vierge dorée


Et là, une photo que j'avais déjà présentée il y a quelques mois,
http://voyage-nature.over-blog.com/photo-1117939-119-Bonjour-madame-la-borne-d-incendie---_jpg.html
dans la catégorie "insolites"



Bises et à plus

Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 09:34
Puisqu'il ne fait pas beau sous le ciel autrichien, nous décidons d'aller voir si c'est mieux sous terre!!! en allant visiter les mines de Schwaz.

Schwaz fut au Moyen-Age une des villes les plus influentes d'Europe.
De ses mines d'argent, aussi appelée «la mère de toutes les mines», et  où travaillaient jusqu'à 11.000 mineurs, on extrayait 85% de l'argent mondial. Rapidement Schwaz frappa sa propre monnaie, le thaler,
(d'où le mot dollar est issu). Cette pièce d'argent s'imposa alors, comme la principale monnaie en Europe.
C'est avec la découverte des Amériques et l'exploitation de ses richesses au XVIème siècle que s'amorça le déclin de ces mines, devenues moins rentables.


Visiter ces mines est une expérience particulière.
D'abord, pour ce qui est de la pluie, c'est raté. On nous équipe de très longs imperméables pour nous protéger des ruissellements d'eau!!! Il y pleut autant que dehors, et aussi de casque car les plafonds sont bas!!!
Au travers de cette visite, qui commence par un long trajet assis  sur des wagonnets (amusant parcours), et qui continue à pied à travers un dédale de galeries, tout celà à une température de 13°C à 800 mètres sous terre!,  vous découvrez de façon très réaliste le travail et la vie difficile des mineurs.
Allez. En route


Le petit train file sur ses rails, dans les boyaux étroits de la mine.
TRES IMPRESSIONNANT


Les mineurs travaillaient dans l'obscurité


C'était un travail de forçat


La mécanisation apparaît quand même en certains points de la mine


Maquette de la grande roue à eau, faite par les mineurs


Bien sûr, les commentaires sont faits en langue germanique, dont évidemment, nous ne connaissons pas un traitre môt. Mais notre guide était charmante, extrèmement sympatique, vive et gaie.


Ce fut donc une très agréable après midi;

Bises et à +
Partager cet article
Repost0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 07:31
Le lac d’Achensee est ancré entre le massif du Karwendell et le massif du Rofan, à une altitude de 930 mètres. Les paysages impressionnants de cette région attirent depuis des siècles autochtones et voyageurs.
Malheureusement pour nous, la pluie est toujours au rendez vous et nous n'avons pas pu profiter pleinement de cette splendide région.
Voici quand même trois photos:


Non non, ce n'est pas une photo en noir et blanc.
C'étaient bien les couleurs du jour!!!


La pluie continue à faire des ronds dans l'eau


Bises et à +
Partager cet article
Repost0
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 07:57
En quittant Innsbruck nous décidons d'aller visiter le musée de cristal Swarovski. En cours de route, arret à la jolie petite Eglise St Charles de Volders (couvent des Jésuites)


Quelques Km plus loin, nous arrivons à Wattens, village où fut inauguré en 1995, le "Mondes de Cristal", musée consacré au cristal Swarovski et conçu par l’architecte André Heller, pour les 100 ans de la maison Swarovski.

Ce musée qui accueille aujourd'hui plusieurs milliers de visiteurs par an  met en scène toute sorte de cristaux dans une suite de grottes à l'atmosphère mystèrieuse : jeux de lumière, décorations, bijoux, figurines chatoyantes..le musée est vraiment original.

Voici l'impressionnante entrée du musée


A l'intérieur, des robes magnifiques, toutes rutilantes de cristaux divers


des bibelots sympatiques


Messieurs, une jolie perle dans son écrin de cristal, pour Madame


Un poisson décoratif brillant de mille feux.


Nous sortirons de là éblouis, mais sans rien acheter!!!

A demain pour la suite

Bises
Partager cet article
Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 07:39
Et nous voilà maintenant en route pour Innsbruck, célèbre pour ses JO de 1964 et 1976.

C'est la deuxième plus grande ville au coeur de la chaîne des Alpes, après Grenoble.


Son nom signifie "Le pont sur l'Inn", l'Inn étant une rivière née en Suisse, qui traverse l'Autriche, et notamment Innsbruck, avant d'aller se jeter dans le Danube à Passau en Allemagne.


La ville dispose d'un réseau de tramway et de trolley-bus important. C'est la raison pour laquelle vous verrez malheureusement (mais ils font partis du décor), pas mal de cables en travers des photos.



La principale artère de la ville est la Maria-Theresien Strasse, qui concentre la plupart des commerces de luxe et services haut de gamme d'Innsbruck


A l'extrémité de cette artère, se trouve la Triumphpforte (l'arc de triomphe), datant de 1765 et édifié pour accueillir l'impératrice Marie-Thérése et son époux



Au milieu de la rue, qui va s'élargissant vers la vieille ville, la colonne Sainte-Anne (Annasaüle), élevée pour fêter le départ des envahisseurs bavarois, en 1703 (le jour de la Sainte Anne précisément). A cet endroit, la perspective avec la vieille ville, les clochers à bulbes et l'abrupte Nordkette est saisissante !


Tout en bas de la Friedrich-Herzog Strasse, la façade la plus photographiée d'Autriche et le symbole de la ville : le Goldenes Dachl (le Petit Toit d'Or). Surmonté d'un toit composé de 2657 plaques de cuivre doré à l'or fin (d'où son nom), cette petite tribune a été aménagée en 1494 sur la façade de l'ancien château ducal, à la demande de l'empereur Maximilien 1er. Elle devait servir de loge à l'empereur lorsqu'il venait assister à des spectacles organisés dans la rue ou se présenter au public. Construit dans un style de transition du gothique à la Renaissance, le Petit Toit d'Or comporte deux étages dotés de balustrades richement sculptées.

Ici, vue par temps gris


la même sous le soleil (enfin) le lendemain



Le prolongement dans la vieille ville de la Maria-Theresien Strasse se nomme Herzog Friedrich Strasse, une rue étroite mais intensément animée sous ses arcades abritant des boutiques.


Ici, chaque édifice se révéle digne d'intérêt, mais, il est impossible de tous les citer. On note, cependant, l'auberge “Weisses Kreuz" ou logea Mozart en 1769.
Et, au n°10, faisant le coin, la Helblinghaus (Maison Helbling) de style gothique, habillée en 1732 d'un magnifique décor rocaille.
 


Ici un clocher à bulbe, sur fond de ciel menaçant


Une autre église avec toujours ces clochers à bulbe.


et leurs intérieurs richement décorés


Dans Innsbruck nous avions garé le camping-car à proximité du "Hofgarten", un jardin public dans lequel il y a un joli kiosque à musique, avec un jeu d'échec géant devant l'entrée.


Et nous avons eu la chance de pouvoir assister le soir même à un concert


donnné par des musiciens en tenues locales dont voici les détails,
(même si la photo n'est pas très belles)



Voilà pour la visite d'Innsbruck
A demain pour la suite du voyage

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : VOYAGE NATURE
  • : Récits de nos voyages avec photos bien sur. Mais aussi des photos diverses et variées sur la NATURE qui nous entoure (paysages, faune et flore).
  • Contact

Profil

  • bruno
  • Marié, 3 enfants et 5 petits enfants, retraité
  • Marié, 3 enfants et 5 petits enfants, retraité

Texte Libre

Votre visite sur mon site est ma satisfaction, 
et un petit commentaire de votre part, ma motivation
M E R C I

.

 

      http://naturevoyages.eklablog.com/

Sauf indication contraire, je suis l'auteur de toutes les photos de ce blog.

Aussi, pour une éventuelle utilisation, merci de me contacter sur: quilletbruno@gmail.com

 

Si vous souhaitez que je retire une photo sur laquelle vous apparaissez,
envoyez moi un courriel et ce sera fait dès réception.

Contact : quilletbruno@gmail.com

 

Rechercher

Texte Libre

Amis visiteurs, vous ètes
   
à avoir voyagé avec moi depuis le 06/05/09
Un grand merci à toutes et tous pour vos commentaires
que je lis chaque fois avec autant de plaisirs.
A très bientôt

Catégories