Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 07:50

 

Maintenant que Sherry nous a fait vider nos greniers, nous avons les yeux plein de poussières.

Notre vision est donc plutôt "FLOUE".

Voilà le résultat:

Paris-Septembre-2008-516.jpg

Bises et à +

Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 07:23

 

Autour de la fête du béret à proprement parler, que nous avons vu hier, je vous montre aujourd'hui d'autres artisans qui étaient là aussi pour faire valoir leur art.

La manifestation mettait aussi en valeur les "savoir-faire" béarnais, avec la fabrication du fromage, le dressage de chiens de berger,

Divers-3-0228-Chien-de-berger.jpg

Divers-3-0227-Chien-de-berger.jpg

la tonte des moutons,

Divers-3-0258-La-tonte-des-moutons.jpg

Divers-3-0262-La-tonte-des-moutons.jpg

Aglagla, j'ai froid moi maintenant!!!

Divers-3-0272-Il-fait-froid--vous-trouvez-pas.jpg

le ferrage des chevaux,

Divers-3-0230-Le-ferrage-des-chevaux.jpg

le tournage du bois pour la fabrication de parapluie et de batons de bergers et autres objets

Divers-3-0239-Tourneur-sur-bois.jpg

Divers-3-0240-Tourneur-sur-bois.jpg

Bises et à +

Repost 0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 07:18

 

Récemment, Nay, qui est, avec Oloron Sainte Marie, le berceau de la fabrication du béret, a "tiré son chapeau au béret", en mettant à l'honneur cette coiffe qu'ont porté, et/ou portent encore les bergers, militaires, paysans et festayres (nom qui désigne ceux qui font la fête dans le Sud Ouest).

Le béret y était bien sur à l'honneur, à commencer par la tête des officiels dont la plupart portait ce célèbre couvre-chef

Voyages-2-0205-Les-officiels-du-jours-portaient-le-beret.jpg

et, avec sur la place, l'exposition du plus grand béret du monde: 9m de diamètre, inscrit au Guiness des records, et réalisé par les Ets Olibet, de Nay.

Divers-3-0219-Le-plus-grand-beret-du-monde--9m-de-diametr.jpg

Il faut vraiment avoir "la grosse tête" pour le porter!!!

En même temps était organisé par la confrérie "gardarem lo berret" un concours du lancer du béret.

Chacun pouvait y participer, du plus jeune (lancer à 1m)

Divers-3-0246-Le-lancer-de-beret.jpg

au plus connu: L'ancien champion cycliste Gilbert Duclos Lassale, 

Divers-3-0220-Le-grand-Duclos-Lassale.jpg

Divers-3-0290--Duclos-s-essaie-au-lancer-du-beret.jpg

et en passant par les femmes

Divers-3-0250-Le-lancer-de-beret.jpg

Le concours fut remporté par un des membres de la confrérie,

Divers-3-0221-Le-futur-vainqueur.jpg

avec un jet à 25m, assez loin de son record personnel à 33.30m et du record du monde actuel qui est de 35m20.

 

Bises et à +

Repost 0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 07:09

 

Voyages-2-0046-Maison-des-arbaletriers.jpg

Cette construction, située à coté des halles à Saint-Denis, n'a rien à voir avec le tir à l'arbalète !

Construite au début du XIXe siècle, cette grande bâtisse est un vestige de la Manufacture des Toiles imprimées, créée en 1772.

Les premières étoffes de coton, peintes ou imprimées, ont été fabriquées en l'Inde, d'où leur nom « d'indiennes ».

La réalisation d'indiennes s'implante en France au début du XVIIIe siècle. 

La maison dite des arbalétriers à Saint-Denis est le bâtiment dans lequel s'effectuait la phase finale de la fabrication des indiennes : le séchage. Elle présente la structure caractéristique de ces étendoirs, conçus pour l'étendage et le séchage des longues pièces de cotonnade, d'où sa hauteur et les persiennes à clair-voies. Pourquoi cette ancienne manufacture porte-t-elle le nom de « maison des arbalétriers » ? Elle doit son appellation à l'architecture particulière de son toit. En terme de charpente, les arbalétriers sont des pièces de bois obliques qui font saillies sur l'extérieur, constituant le débord du toit.

Bises et à +

Repost 0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 07:26

 

Sherry nous invite cette semaine pour son CASSE_TETE à vider notre grenier.

Ayant du, suite au décès de ma tante, vider ses deux appartements coup sur coup, je me suis retrouvé avec une montagne d'articles divers et variés. Je me suis donc lancé pour la première fois cette année dans un vide grenier en tant que vendeur.

En voici la photo

102_0254-Brocante-La-Motte-Servolex.jpg

Mon stand est le tapis bleu à gauche. Voyez la différence entre l'amateur que je suis, et les "professionnels" derrière moi, avec tréteaux, parasols et tout ce qu'il faut pour tenir "un siège"!!!

Ne connaissant pas trop les us et coutumes de ce genre de manifestation, je m'étais renseigné auprès de quelques habitués, et ensuite j'ai fait rapidement un tour des différents stands pour avoir un ordre d'idée des prix pratiqués.

 
En conclusion, ce n'est pas là qu'on fait fortune, mais j'ai trouvé très agréable le contact avec les badauds qui fouinent un peu partout, et cherchent à marchander, même si l'article ne vaut que 2 ou 3 €!!!.

J'en ferai donc surement d'autres pour liquider ce qui me reste.

Bises et à +

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 07:27

 

Situé à quelques minutes de Paris et au pied de la basilique Saint Denis que nous

avons visité il y a deux jours, le marché de Saint-Denis est l’un des plus grands d’Ile-

de-France..

Trois fois par semaine, des stands fleurissent sous les halles

Voyages-2-9991-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

et leurs alentours

Voyages-2-9995-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

et habillent la place du marché de leurs couleurs vives. 

Voyages-2-0007-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg
 

Les halles, rénovées en 2006,

Voyages-2-9998-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

accueillent des marchands et des produits du monde entier :

les épices 

Voyages-2-9986-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

et les dattes des stands d'Afrique du nord,

Voyages-2-9961-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

cotoient les tomates des maraîchers de nos régions,

Voyages-2-0031-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

Les poulets

Voyages-2-9974-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

sont à coté des lapins,

Voyages-2-9975-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

et la cochonnaille

Voyages-2-9983-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

est en face des poissons.

Voyages-2-9985-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg 

Le marchand de tapis 

Voyages-2-9956--Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

jouxte celui des gamelles

Voyages-2-9973-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

et les grands tissus des indiennes

Voyages-2-0005-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

avoisinent les petites dentelles des parisiennes

Voyages-2-0002-Dentelles-fines.jpg

Le marché du dimanche est le plus animé : familles vétues de couleurs vives,

viennent y faire leurs courses aux côtés des promeneurs. 

Voyages-2-0003-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

Voyages-2-0037-Le-marche-couvert.jpg

Voyages-2-0043-jpg

Voyages-2-9972-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

Voyages-2-9994-Le-marche-de-Saint-Denis.jpg

Nous avons pris plaisir à flâner dans les allées de ce marché.

Bises et à +

 

 

Repost 0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 07:26

 

Interpellé par un "ex voto" à l'entrée de la basilique Saint Denis que nous avons visitée hier, je suis allé faire des recherches sur internet. N'étant pas du tout historien, je vous livre ce que j'ai pu lire sur divers sites.

Il apparait que Jeanne d'Arc soit passé en la basilique de Saint Denis le 12 septembre 1429 pour s'y recueillir avant de lancer une attaque sur Paris.

Mais, abandonnée au dernier moment par le roi, elle subit un échec dans son assaut de Paris et y fut même blessée.

Alors, conformément à une coutume des combattants de l'époque, le 13 Septembre elle remis son armure en "ex voto" à Saint Denis.

Voyages-2-9968-Une-trace-du-passage-de-la-Jehanne.jpg

Bises et à +

P/S: pour plus d'info, voir ci-dessous, le commentaire de Chantal. Merci à elle d'avoir apporté ces précisions.

Repost 0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 07:25

 

Lors d'un bref  WE en région parisienne le mois dernier, nous nous sommes logés pour deux nuits dans une charmante maison d'hôte en meulière, rue Godillot à Saint Ouen. 

Voyages-2-9902-Chambre-d-hote-en-meuliere.jpg

ou nous avons été merveilleusement accueillis et choucoutés.

Voyages-2-9947-La-maison-cote-cour.jpg

Voyages-2-9948-La-cuisine.jpg

Pour plus d'infos et photos voir les avis: tripadvisor

Nous avons profité de ce WE pour aller visiter la basilique-cathédrale de Saint Denis, (avec une façade partiellement en travaux malheureusement) qui est le premier chef d'oeuvre monumental de l'art gothique, avec ses trois portails et sa tour unique, 

Voyages-2-9962-La-belle-basilique-St-Denis.jpg

dans laquelle nous pénétrons par le portail droit dont le tympan représente St Denis et ses compagnons  (Rustique et Eleuthère) conduits au supplice.

Voyages-2-9967-Le-tympan-de-la-porte-d-entree.jpg

Nous sommes alors devant la magnifique nef qui date du XIIIème siècle

Voyages-2-0012-Basilique-St-Denis--sa-nef-du-XIIIeme-siec.jpg

et ses vitraux, ici une partie de la série des rois de France

Voyages-2-0013-Basilique-St-Denis--ses-vitraux.jpg

et là, la rosace nord

 Voyages-2-0024-Basilique-St-Denis--ses-vitraux.jpg

A l'approche du coeur, les stalles, merveilleuse marquetterie en bois de chêne et essences diverses, illustrent des épisodes de la vie de Jésus, de la Vierge Marie et des martyrs.

Voyages-2-0019-Sieges-episcopaux.jpg

Cette basilique possède la plus grande collection en Europe de gisants et tombeaux sculptés (70). 

Voyages-2-0017-La-table-de-marbre-des-ducs-d-Orleans-fut-c.jpg

Voyages-2-0020-Basilique-St-Denis.jpg

Ci-dessous, le tombeau de Louis XII et d'Anne de Bretagne

Voyages-2-0022-Tombeau-de-Louis-XII-et-d-Anne-de-Bretagne.jpg

L'ancienne abbaye royale de Saint-Denis est associée à l'histoire du monde franc. L'église abbatiale a été dénommée « basilique » dès l'époque mérovingienne. L'église s'élève sur l'emplacement d'un cimetière gallo-romain, lieu de sépulture de saint Denis martyrisé vers 250. 

C'est au Vème siècle que Sainte Geneviève fit élever une église à l'emplacement supposé de la tombe de Saint Denis, premier évèque de Paris. Ensuite, au VIIème siècle, notre bon roi Dagobert la choisit comme lieu de sépulture pour sa famille. C'est à partir de Saint Louis que son transept devint la nécropole des Rois de France.

 

Bises et à +

 

 


Repost 0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 07:03

Non, je ne monte pas sur mes grands chevaux, mais je trouve que notre amie sherry, malgré tout le respect que je lui dois, est une vraie peau de vache. Je crois qu'elle nous prend pour des pigeons, et qu'elle veut nous faire tourner en bourrique  et devenir chèvre avec ses CASSE_TETE_DE_LA_SEMAINE qui sont de vrais moutons à cinq pattesJ'en ai le bourdon.

Mais bon, comme aujourd'hui il fait un temps de chien, un vent à décorner les boeufs, qu'il pleut comme vache qui pisse et un froid de canard (j'en ai la chair de poule), je ne vais pas faire ma tête de cochon ni pratiquer la politique de l'autruche.

Minute papillon, inutile d'essayer de me tirer les vers du nez !!! Ce n'est pas au vieux singe (que je suis) qu'on apprend à faire des grimaces.

Je prend le taureau par les cornes, et, frais comme un gardongai comme un pinson, je ne resterai pas muet comme une carpe, mais, avec mon oeil de lynx, et ma mémoire d'éléphant, je rechercherai tout seul au fond de ma cervelle de moineau toutes ces expressions que nous demande Sherry, et qu'on ne trouve pas sous le sabot d'un cheval!!!

Généralement, j'aime bien faire la roue comme un paon, même si je suis moche comme un pou, et myope comme une taupe, alors, je fais le singe pour épater la galerie, et je suis fier comme un coq. Alors, on me dit que je suis le vilain petit canard de l'équipe et de ce fait, je suis reçu comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, ou un chien dans un jeu de quilles et je prend alors mon regard de chien battu. Tout ça me vexe, et quand je suis vexé, ça me file le cafardce qui me cloue le becje me ferme comme une huître, et je ne suis plus bavard comme une pie.

Ensuite je reprends du poil de la bête et pour ne pas me mettre dans un guépier j'évite de courir deux lièvres à la fois, ou de poser un lapin à ma femme, qui serait alors le dindon de la farce. 

 

Bon, sur ce, j'ai d'autres chats à fouetter, et j'ai, non pas un appétit d'oiseau mais une faim de loup. Alors, comme ici on est ravitaillé par les corbeauxfaute de grives, je mangerai du merle, et comme ça, au lieu d'être gras comme un cochon, j'aurai une taille de guèpe. Ensuite j'irai me coucher en espérant dormir comme une marmotte ou un loir

Conscient que cette histoire ne casse pas trois pattes à un canard, que ce n'est que roupie de sansonnet, et que ça ne vaut pas un pet de lapin, j'espère cependant, que je ne vous ai pas fait bayer aux corneilles, mais que vous avez bien ri comme des baleines!!!, à moins que la pauvreté du sujet ne vous ait fait verser des larmes de crocodile!!!

 

P/S: Sherry, malgré ce que je dis en introduction, j'espère que tu n'as pas pris la mouche, et qu'on restera copains comme cochons!!! car il est bien connu que la bave du carpaud (que je suis) n'atteint pas la blanche colombe (que tu es).

 

Bisous et à +

Repost 0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:23

 

La Rhune, montagne sacrée du pays basque, vue ici depuis le village d'Ascain, 

Voyages-2-9682-La-Rhune-jpg

culmine à 905m, 

Voyages-2-9683-La-Rhune.jpg

et offre l'un des plus beaux panoramas que l'on puisse imaginer.

A perte de vue il nous promène sur les cîmes de la chaîne pyrénéenne, (que nous n'avons pas vues aujourd'hui à cause de la brume), jusqu'à la côte Basque, longeant l'Océan Atlantique de Saint-Sébastien

Voyages-2-9725-La-Rhune.jpg

jusqu'aux plages des Landes.

Voyages-2-9747-La-Rhune.jpg

On peut y accèder en 2h30 par un sentier qui part du col de Saint Ignace, près de Sare

Voyages-2-9720-La-Rhune-jpg

ou par le Petit Train de La Rhune dont la gare de départ se trouve aussi au col de Saint Ignace.

 Voyages-2-9696-La-Rhune.jpg

Construit en 1924, le Petit train à crémaillère

Voyages-2-9701-La-Rhune-jpg

Voyages-2-9702-La-Rhune.jpg

nous fait gravir en 35 minutes, les pentes, parfois raides,

Voyages-2-9718-La-Rhune.jpg

Voyages-2-9749-La-Rhune.jpg

de La Rhune à une vitesse de 9 km/h jusqu'à ce sommet mythique.

Il y a en fait quatre petits trains, deux à la montée et deux à la descente, qui se suivent et montent et descendent l'un derrière l'autre.

Voyages-2-9709-La-Rhune.jpg

Voyages-2-9736-La-Rhune.jpg

Voyages-2-9733-La-Rhune.jpg

et se croisent à mi-parcours

Voyages-2-9713-La-Rhune.jpg

L'ascension de la Rhune, pratiquée depuis tout temps par les chasseurs du néolitiques et les bergers, devint célèbre en 1859, jour où l'impératrice Eugénie de Montijo, épouse de Napoléon III en fit l'ascension. Les travaux sont achevés en Juin 1924.

Depuis, c'est toujours la même technique qui actionne ces trains: les motrices poussent les wagons à la montée, et les retiennent à la descente.

Voyages-2-9740-La-Rhune.jpg

Voyages-2-9741-La-Rhune.jpg

Une bien belle mécanique

Voyages-2-9742-La-Rhune.jpg

Voyages-2-9743-La-Rhune.jpg

Les motrices sont équipés de deux freins à main actionnés par deux agents de conduite

Voyages-2-9739-La-Rhune.jpg

Une bien jolie balade malgré une météo mitigée.

Bises et à +


Repost 0

Présentation

  • : VOYAGE NATURE
  • : Récits de nos voyages avec photos bien sur. Mais aussi des photos diverses et variées sur la NATURE qui nous entoure (paysages, faune et flore).
  • Contact

Profil

  • bruno
  • Marié, 3 enfants et 5 petits enfants, retraité
  • Marié, 3 enfants et 5 petits enfants, retraité

Texte Libre

Votre visite sur mon site est ma satisfaction, 
et un petit commentaire de votre part, ma motivation
M E R C I

.

 

      http://naturevoyages.eklablog.com/

Sauf indication contraire, je suis l'auteur de toutes les photos de ce blog.

Aussi, pour une éventuelle utilisation, merci de me contacter sur: quilletbruno@gmail.com

 

Si vous souhaitez que je retire une photo sur laquelle vous apparaissez,
envoyez moi un courriel et ce sera fait dès réception.

Contact : quilletbruno@gmail.com

 

Rechercher

Texte Libre

Amis visiteurs, vous ètes
   
à avoir voyagé avec moi depuis le 06/05/09
Un grand merci à toutes et tous pour vos commentaires
que je lis chaque fois avec autant de plaisirs.
A très bientôt

Catégories